Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2007 1 17 /09 /septembre /2007 09:18

copie_de_img_0029.jpg
L’art contemporain déçoit ou fait peur ; on n’y comprend rien et, tout simplement, « c’est pas de l’art ! » On pense à quelques anecdotes de baiser sur une toile blanche ou d’accumulation confondue avec un tas de déchets…

Eh bien aujourd’hui, c’est vrai, l’art vraiment créatif, c’est parfois ça, et on en reparlera. Mais c’est aussi la peinture et la sculpture. C’est aussi le goût et le sens de la matière.

Sculpter la pierre.

La pierre de Soignies qu’on appelle aussi « Petit-Granit » est un calcaire gris-bleu foncé qui sert à la restauration de monuments : La Madeleine et Notre-Dame de Paris en sont dallées. Un sculpteur, Eugène Dodeigne, 84 ans, a passé sa vie à lui donner vie.

La cour du musée Rodin reçoit six œuvres sculptées dans cette pierre. Elles entourent Enigme (1989) en marbre blanc.

On peut ici s’approcher, toucher, sentir la trace des outils qui dessinent la surface après avoir découpé les volumes. La Pietà Rondanini de Michel Ange, à Milan, nous a appris à accueillir comme une grâce ce témoignage du combat, brutal et créatif, de la chair vive avec la pierre.

Enigme et message.

Abstraites de la représentation et du fini artisanal, les formes façonnées par Dodeigne évoquent des corps émus. M’éloignant un peu, un groupe de deux éveille en moi une reconnaissance : l’humble retrait, l’inclinaison d’un consentement devant une puissance retenue aux ailes ployées… c’est une Annonciation ! Je vérifie : l’œuvre date de 1993 et s’intitule Message.

Centrées sur l’Enigme de marbre blanc, figure unique et double - donc triple - les sculptures de Dodeigne se tiennent là, massives, monumentales statues de pierre dense, parfois trouée. Mais le Message retentit entre les statues. Entre celle qui acquiesce, le messager et ceux qui regardent.

 

Ce n’est ni la pierre ni la sculpture qu’on admire mais ce qu’elles suscitent en nous. Par l’esprit.

 

Eugène Dodeigne Sculptures 1989 - 1995 –

Musée Rodin  : jusqu’ au 15 Octobre 2007, 77 rue de Varenne 75007 Paris. Tel : 01.44.18.61.10 Métro : Varenne / Invalides.

 

On peut voir en permanence : Force et tendresse (1996) installée aux Tuileries et un superbe groupe de quatre présenté dans le parc du MAC/VAL (Vitry sur Seine).

Partager cet article

Repost 0

commentaires