Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 11:20

...et rendez-vous sur :

www.aba-paris.org

www.facebook.com/pages/Aumônerie-des-Beaux-Arts-et-des-jeunes-artistes-le-Cep-AVEC

L-Eternel-Benissant-le-Monde.JPG

Partager cet article

Published by le Cep AVEC
commenter cet article
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 15:50

6-decembre-2012.JPGMine de rien ça bouge à l'aumônerie.

- Les Mardis 12h30 : des déjeuners animés, on partage sur le travail de l'une ou l'autre.
- "Du spirituel dans l'art contemporain" avec Olivier Mosset, Denis Monfleur, Laurent Le Bon, Vincent Barré et Yvan Salomone.
- L'expo "68bis" parrainée par Ange Leccia, avec près de 400 visiteurs et des bons contacts.
- Les Soirées Théo : "La place du sensible dans la contemplation", "Représenter Dieu ?", "Les miracles, des performances ?" et "Jésus-Christ, maître du désordre ?"
et
L'Equipe Jeunes Artistes qui se réunit une fois par mois pour partager et éclairer la vie à la lumière de l'Evangile. 

Portes ouvertes... refermées, diplômes passés, on pense à l'avenir.

L'aumônerie vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous à la rentrée.

Pour de nouvelles aventures !

Partager cet article

Published by le Cep AVEC
commenter cet article
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 11:15

05bis-Resurrection.JPGBeauté des Rameaux ou beauté pascale ? nous demandions-nous la semaine dernière. La foule des Rameaux acclamait un roi en éventuel vainqueur politique. Un héros. Déçue, la même foule a réclamé Barabbas et hurlé à Ponce Pilate « Crucifie-le ! Crucifie-le ! ». La beauté immédiate et séduisante que diffusent l’éclat de la jeunesse et du pouvoir dans le rayonnement chaleureux de décors somptueux et de paysages pittoresques se retire devant la beauté d’un visage buriné par les combats de la vie et la beauté silencieuse de non-lieux abandonnés. C’est la pierre rejetée des bâtisseurs qui est devenue la pierre d’angle. » chante le Psaume. Le transfiguré- le plus beau des enfants des hommes - n’avait plus visage humain sous les coups de ses bourreaux ni sur la Croix. Il endossait la laideur brutale du péché, de la souffrance et du Mal. C’est défigurée par la souffrance que la figure par excellence nous entraîne vers la beauté pascale.

La Parole de Dieu nous invite à chercher la beauté du Ressuscité non plus dans les splendeurs du Temple ou de la ville sainte mais dans la Galilée des nations. Ailleurs ! Une beauté inattendue qui dérange, bouscule, provoque. Et je cite le Saint Père : « Si nous acceptons que la beauté nous touche intimement et nous blesse, …alors nous redécouvrons la joie de percevoir le sens profond de notre existence ». C’est ce que redisait Benoit XVI aux artistes : La beauté du ressuscité est une beauté qui blesse. Elle manifeste Logos incarné   au cœur-même des laideurs et de l’effroi. L’art authentique accompagne notre quête de cette beauté pascale et oriente nos regards au-delà des séductions immédiates du marketing et des colifichets du bon-goût obligé. C’est ainsi que la culture contemporaine vient solliciter notre foi et .. la cultiver.    Dans la joie de Pâques, belle semaine !
*** Image : 1993, Résurrection, Sylvie Gaudin. 

Partager cet article

Published by le Cep AVEC
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 21:02

Après plus de neuf mois de tractations diverses
L’Esprit du 7ème Art
est heureux de vous annoncer la naissance de

« Perles rares »

Perles rares c’est :

- Se réunir en comité restreint d’étudiants et jeunes pros cinéphiles (une dizaine environ).

- Chaque séance se passe des mardis ou mercredis à partir de 19h30, 24 rue Saint-Roch. Elle est consacrée à un film proposé et préparé par l'un des participants, selon la méthode propre à l’Esprit du 7ème Art.

- Un film mal distribué et/ou passé inaperçu qui doit présenter des qualités et un fort intérêt artistiques. Du genre des films projetés en studios d’art et d’essai. Mais il a forcément suffisamment de « supporters » pour avoir été édité en DVD.

- La séance comporte une discussion d'abord esthétique, formelle. On profitera des compétences de chacun. On espère ainsi une progression dans la discussion qui s'enrichit chaque fois des nouvelles découvertes, tant dans le registre cinématographique que dans le registre spirituel.

 

Grande première

mercredi 14 mars à 19h30

avec « M/OTHER » de Nobuhiro Suwa

proposé et présenté par Michel Brière.

Rendez-vous suivant mardi 20 mars.

 « Perles rares » vient compléter la proposition des grands classiques présentés en salle Mabillon, 5 rue de l’Abbaye, un vendredi soir par mois ( ce vendredi 9 mars : « La Règle du Jeu » de Jean Renoir à 18h30 ).

 

Partager cet article

Published by le Cep AVEC
commenter cet article
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 10:27

N-5bis.jpg

Partager cet article

Published by le Cep AVEC
commenter cet article
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 09:54

Vincent-Barre-aux-Bx-arts.JPG

Ce lundi 13 février, l'aumônerie accueillait le 20ème invité de son cycle : "Du spirituel dans l'art contemporain". Le sculpteur Vincent Barré.

Entre construit et maléable, forme et informe, Vincent Barré élabore une oeuvre toute tendue vers l'inatteignable. Comme le Stalker de Tarkovski - à qui fait allusion l'ami Richard Deacon - Vincent Barré nous convie sur le détour qui donne d'apercevoir, évanescent, ce qu'on ne percevra jamais et d'où, pourtant, nous sommes appelés. Ne serait-ce le même détour que fit Moïse à l'approche du Buisson ardent ? "Je vais faire un détour pour voir cet étrange spectacle, et pourquoi le buisson ne se consume pas.» Yahvé vit qu'il faisait un détour pour voir, et Dieu l'appela du milieu du buisson." (Ex.3,3-4)

Merci pour ce moment intense où le spirituel - nous osons dire l'Esprit Saint - se manifeste dans l'art d'un serviteur du plus sensuel de la matière.

Partager cet article

Published by le Cep AVEC - dans lecepavec
commenter cet article
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 08:34
Dimanche 29 janvier à 20h
 3ème soirée THéO
au local 5 rue de l'Abbaye 75006.
"Les miracles, des performances ?"
Qu'est-ce qui justifie un tel rapprochement ?
Est-il éclairant à la fois pour la pratique artistique et pour la compréhension de l'Evangile ?
***

Partager cet article

Published by le Cep AVEC
commenter cet article
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 09:21

Copie-de-img298-copie.jpg

Des travaux dans la salle Mabillon nous obligent à reporter la projection de "La Règle du Jeu". Vraiment désolé de ce contre-temps.

Mais d'autres projets sont en cours. Les rencontres "Perles rares" devraient démarrer en février à Saint-Roch...
On vous tient au courant.
L'Esprit du 7ème art souffle fort !

Partager cet article

Published by le Cep AVEC
commenter cet article
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 14:59

Chantier-ouvert-au-public.JPG

Partager cet article

Published by le Cep AVEC
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 09:33

Je vous raconte : il y a quelques semaines, c’était l’an dernier bien-sûr, j’ai voulu voir un film qui venait de sortir quinze jours plus tôt. Un film de Bouli Lanners, le réalisateur belge d’Eldorado. Surprise : en regardant mon programme préféré je découvre que son film, « Les géants », ne se joue plus que dans une seule salle et seulement à quelques horaires précis.images--1-.jpg

C’est ainsi qu’encore une fois je me retrouve à L’Entrepôt dans le 14ème arrondissement. Et j’ai vu mon film, très bien, dans d’excellentes conditions : une petite salle rutilante avec des sièges confortables. Certes l’Entrepôt ce n’est pas qu’un cinéma, c’est aussi une salle de concerts, des salles de conférences, un bar et un restaurant ainsi qu’une galerie d’objets décoratifs et d’artisanat. Mais rien que pour le cinéma, ça vaut le déplacement. Imaginez un peu : on peut y organiser sa propre séance en choisissant son film dans un catalogue bien rempli de grands classiques et de films indépendants épatants.

Ah  Les Cinémas d'Art et d'Essai ! Heureusement qu’ils existent pour exposer des films comme des œuvres d’art. Des films dont la qualité n’est pas mesurée au box office. Les Cinémas d'Art et d'Essai  constituent un réseau de salles indépendantes au service du pluralisme et d’un cinéma libre qui relève de toutes les créations, en toute liberté. Ils entretiennent un rapport privilégié avec les auteurs, pour leur permettre l’accès à un public plus large.

Donoma-affiche.jpgLes cinémas d’art et d’essai contribuent à la diffusion des films du répertoire ; en salles. Ce sont souvent des lieux vivants, de proximité, qui favorisent l’échange, la réflexion, bref ce sont d’authentiques lieux de culture.

En France on peut recenser environ mille cinémas d’art et d’essai, avec plus de deux milles salles, réparties sur l’ensemble du territoire français et dans toutes les zones géographiques : pas seulement au centre des grandes villes. A Paris on en compte encore vingt-six, même si beaucoup ont disparu, laminés par les multiplexes. Ils ont jalonné ma vie étudiante, comme les écrins de rencontres parfois bouleversantes. Vous connaissez le Studio Galande ? J’y ai vu deux fois de suite La Salamandre d’Alain Tanner ; le Studio des Ursulines, l’un des plus vieux cinémas de Paris ? l’Action Christine où j’ai découvert Mankiewicz ? Et les Trois Luxembourg, le Lucernaire, La Pagode où j’ai vu le Moïse et Aaron d’Arnold Schönberg filmé par Jean-Marie Straub et Danièle Huillet, Les Sept Parnassiens, le Denfert, et enfin l'Entrepôt 7 Rue Francis de Pressensé dans le 14ème. Autant de coups de foudre ou de coups de semonce inoubliables, bref toute cette histoire d’amour que d’aucuns entretiennent avec le 7ème art. Vous avez essayé "Le Havre" d'Aki Kaurismaki ou "Donoma" la film-guérilla de Djinn Carrénard ?

 

Images : "Les géants" de Bouli Lanners et l'affiche de "Donoma" de Djinn Carrénard.

Partager cet article

Published by le Cep AVEC
commenter cet article